• Bergeronnette des ruisseaux Wagtail

    Bergeronnette des ruisseaux              Wagtail

  • Bergeronnette des ruisseaux

     

     

    Bergeronnette des ruisseaux On peut aisément confondre la bergeronnette des ruisseaux avec la bergeronnette printanière. Le mâle possède le même dessous jaune vif, de la poitrine jusqu'aux couvertures sous-caudales, mais il a une bavette noire peu apparente qui disparaît après la période de reproduction, un dos gris, et une longue queue, nettement plus importante que celle de la bergeronnette printanière, avec des rectrices externes blanches. Gorge blanchâtre été comme hiver. Dans l'ensemble c'est un oiseau d'allure élégante. Contrairement aux autres espèces qui possèdent des pattes noires, c'est la seule bergeronnette aux pattes rosées . La femelle et les jeunes n'ont pas de tache noire à la gorge.

     

    Wagtail can easily wagtails confused with the wagtail. The male has the same bright yellow underside of the chest to cover coverts, but it has an inconspicuous black bib which disappears after the breeding season, a gray back and a long tail, much larger than the wagtail, with white outer tail feathers. Whitish throat like winter. Overall this is a bird elegant. Unlike other species with black legs, this is the only wagtail with pink legs. The female and young have no black spot at the throat.

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    La bergeronnette des ruisseaux fait souvent le tour des bassins pour se nourrir .

    Mon mari l'a prise en photo dans le square st roch. 

    Wagtails often toured the basins to feed.

    My husband photographed in the square st roch.

    Bergeronnette des ruisseaux Wagtail

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bergeronnette des ruisseaux Wagtail (photo michel creze) 

    La Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Motacillidae qui, comme son nom l'indique, vit près des cours d'eau.

    Comme toutes les bergeronnettes, la bergeronnette des ruisseaux hoche fortement la queue et a un vol onduleux.

    Le plumage du mâle est constitué de jaune au niveau du ventre et une gorge noire. La femelle quant à elle a le ventre plus blanc, avec tout de même un peu jaune, et la gorge est plus ou moins marquée.

    Un des critères de différenciation entre la bergeronnette des ruisseaux et la bergeronnette printanière est le manteau (haut du dos) gris pour la ruisseau et vert pour la printanière.

    Le cri de la bergeronnette ruisseaux est un peu plus aigu que celui de la bergeronnette grise.

    Elle s'alimente essentiellement d'insectes et de libellules qu'elle attrape entre les rochers du cours d'eau.

    Niche au niveau d'une fissure d'un rocher, d'un trou de mur ou même sous un pont.

    La Bergeronnette des ruisseaux bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

    Il est reconnaissable à ses plumes jaunes (bord des ailes, ventre, queue...), son petit bec et à sa queue assez longue. Cet oiseau est gracieux et délicat, son chant est bref ("piiip-piiip") et doux.

    On en trouve à présent même dans Paris, sur l'Ile de la Cité et un couple niche dans le jardin de la crèche de l'Hôtel de Ville.

    Copie :Wikipédia

    The Grey Wagtail (Motacilla cinerea) is a species of passerine bird in the wagtail family which, as its name suggests, lives near rivers.

    Like all wagtails, gray wagtails strongly shakes tail and an undulating flight.

    The plumage of the male is composed of yellow on the belly and a black bra. The female on it's belly whiter, although with a little yellow, and the throat is more or less marked.

    One of the criteria of differentiation between the wagtail and yellow wagtail is the mantle (upper back) gray for the creek and green for spring.

    The cry of the streams wagtail is a bit sharper than the wagtail

    It mainly feeds on insects and dragonflies it catches between the rocks of the river.

    Recess at a crack of a rock, a hole in a wall or even bridge.

    The Wagtail has full protection on French territory since the Ministerial Decree of 17 April 1981 on the protection of the territory birds. It is prohibited to destroy, mutilate, capture or remove, intentionally disrupt or naturalization, as well as to destroy or remove the eggs and nests, and destroy, alter or degrade the environment. Whether alive or dead, it is also prohibited to transport, hawking, the use of the hold, sell or buy.

    It is recognizable by its yellow feathers (edge of the wings, belly, tail ...), its little beak and its relatively long tail. This bird is graceful and delicate, her singing is short ("PIIIP-PIIIP") and sweet.

    We find now even in Paris, on the Ile de la Cité and a couple niche in the garden of the nursery of the Hotel de Ville.

     

     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique