• Cormoran

    Cormoran         Cormorant       (photo Michel Creze)

     

    Ce sont des oiseaux aquatiques, de taille moyenne à grande (de 45 à 100 cm), au corps allongé, au long cou et au bec puissant et crochu. Les cormorans arborent généralement un plumage noir et un long cou flexible. Ils pèsent de 1,5 à 3,5 kilogrammes. 

    Le plumage du cormoran est partiellement perméable, du fait que les trois quarts de la surface de sa plume (la partie la plus externe) ne comportent pas de crochets sur les barbules , rendant celles-ci libres et perméables. Cette propriété lui permet de dépenser moins d'énergie pour plonger, car moins d'air est emmagasiné dans son plumage que chez les autres oiseaux aquatiques, le rendant ainsi plus lourd.

    Contrairement à une croyance répandue, sa position avec ses ailes déployées à la sortie de l'eau ne lui sert pas à sécher ces dernières, car l'eau sort aussi vite de son plumage qu'elle y a pénétré. Cette posture lui sert à exposer son bol alimentaire  au Soleil et ainsi favoriser sa digestion, compensant ainsi une partie de la perte d'énergie occasionnée par son plongeon dans l'eau froide. 

    En surface, il nage avec le corps très enfoncé, de sorte que, de loin, on ne voit dépasser que son cou. Très à l'aise sous l'eau, il peut nager en apnée jusqu'à une quarantaine de mètres de profondeur pendant plus de deux minutes, mais en général, il n'excède pas les dix mètres pour des plongeons d'une trentaine de secondes.

    Il se déplace alors avec vélocité et manque très souvent ses proies : les poissons , aussi bien de mer que d'eau douce. La Loi autorise en France l'abattage par des personnes accréditées de 32 000 Grands Cormorans . Mais cela n'influe en rien sur le nombre d'oiseaux, qui se stabilise naturellement.

    Cosmopolites, avec la plus grande diversité en régions tropicales, tempérées, observables même en régions australes (Terre de Feu) , en arctique et en antarctique , les cormorans fréquentent les étendues d'eau libre, à la fois sur les côtes et à l'intérieur des terres.

    Les espèces les plus courantes en France sont le Grand Cormoran , une espèce marine que l'on retrouve également sur les fleuves, rivières et plans d'eau à l'intérieur des terres, et le cormoran huppé qui est une espèce exclusivement marine. À l'exception de quelques espèces pélagiques , le cormoran ne fréquente pas la haute mer et vit en général le long des côtes rocheuses et des falaises. On le retrouve sur presque tous les continents, à l'exception de l'Amérique du Sud . Néanmoins, certaines espèces sont en voie de disparition ou protégées.

    Sa grande diversité d'habitat l'oblige à s'adapter, mais c'est son comportement qui change et non sa physiologie (il ne baisse pas sa température corporelle). Ainsi, le Grand Cormoran vivant au Groenland mange deux fois plus en hiver que celui vivant en Normandie . Les cormorans réussissent également la prouesse de pêcher dans des eaux obscures, ce qui laisse planer des questions concernant d'éventuels moyens de détection autres que visuels.

    Copie : Wikipédia

    These are waterfowl, medium to large (45 to 100 cm), the elongated body, long neck and powerful beaks and hooked. Cormorants usually wear black plumage and a long flexible neck. They weigh from 1.5 to 3.5 kg.

    The plumage of cormorants is partially permeable, that three-quarters of the surface of the pen (the outermost part) do not have hooks on the barbules, making them open and permeable. This property allows it to use less energy to dive, because less air is stored in its plumage than other waterfowl, making it heavier.

    Contrary to popular belief, its position with the wings out of the water does not dry it is the latter, because the water comes out so fast that it has penetrated its plumage. This posture helps him to expose his food bowl to the Sun and thus promote digestion, thus offsetting some of the loss of energy caused by diving in cold water.

    On the surface, it swims with the body very depressed, so that, by far, one sees that exceed his neck. Very comfortable in the water, he can swim snorkeling up to forty meters for more than two minutes, but in general it does not exceed ten meters for diving than thirty seconds.

    It then moves with velocity and often lack prey: fish, both sea and freshwater. The Act authorizes the slaughter in France by persons accredited 32 000 Great Cormorants. But this does not affect the number of birds, which naturally stabilizes.

    Cosmopolitan, with the greatest diversity in tropical, temperate, observable even in southern regions (Tierra del Fuego), in the Arctic and Antarctica, cormorants attend the open water, both on the coast and the inland.

    The most common species in France are the Great Cormorant, a marine species that are also found in the rivers and lakes in the interior, and the shag is exclusively marine species. With the exception of a few pelagic species, cormorants do not frequent the high seas and generally live along the rocky shores and cliffs. It is found on almost all continents, except South America. However, some species are endangered or protected.

    The great diversity of habitat forces it to adapt, but it is changing its behavior and not its physiology (he does not drop his body temperature). Thus, the Great Cormorant living in Greenland eat twice more in winter than living in Normandy. Cormorants also successful achievement of fish in dark waters, which leaves questions about possible means of detection other than visual.

     

    « Cormoran (photo Michel Creze)cliquez sur la photo pour l'agrandir)La nature m'a réconcilé avec la vie !!! »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :