• Hotel de ville du Havre(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    Film table rase "info76"

    http://youtu.be/N5o_xPbONkE

    __________________________

    video sur le Havre 

    http://youtu.be/VBq9Jwixcxc   

    Merci pour cette superbe vidéo !!!!

    c'est horrible !!!!!!

    un massacre!!!!!!!!!!!!!

    je ne crois pas à l'erreur !!!!!!!!!!!!!

    un dégoût ,envie de pleurer .

    Le Havre subit 132 bombardements planifiés par les Alliés au cours de la guerre ; les nazis détruisent également les infrastructures portuaires et coulent des navires avant de quitter la ville. Mais les destructions les plus importantes surviennent les 5 et 6 septembre 1944 lorsque les avions anglais bombardent le centre-ville et le port pour affaiblir l'occupant dans le cadre de l'Opération Astonia. Le bilan des bombardements est lourd : 5 000 morts (dont 1 770 en 1944[ ), 75 000 à 80 000 sinistrés, 150 hectares rasés, 12 500 immeubles détruits . Le port est également dévasté et quelque 350 épaves gisent au fond de l'eau . Le Havre est libéré par les troupes alliées le 12 septembre 1944.

    Thank you for this superb video on the Havre!!

    this is horrible!!

    a massacre!!!!!

    I do not think the error!!!!!

    disgust, like crying.

    Garden of the Hotel Le Havre

    Jardin de l'Hotel de ville du Havre

    Hotel de ville du Havre(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    Œuvre des architectes Auguste Perret et Jacques Tournant, l'hôtel de ville du Havre est inauguré en 1958.

    Le premier pieu du corps central est coulé en 1953, la tour de 18 étages et 90 mètres de haut évoquant initialement un beffroi est commencée en 1954.

    Le théâtre attenant est inauguré en octobre 1967.

    L'extension sur la façade nord de l'édifice, indispensable mais esthétiquement discutable, date de 1980.

    Comme tous le édifices majeurs, l’hôtel de ville retrouve approximativement sa position d’avant-guerre.

    Situé dans la perspective d’une vaste place, le bâtiment établit une dialectique entre deux unités : une tour abritant les bureaux administratifs et un bâtiment en longueur rythmé par une imposante colonnade dans lequel se placent des fonctions de « réception » comme les grands salons.

    Un vaste escalier part du rez-de-chaussée pour se diviser en deux volées distribuant l’étage noble.

    Tel un « abri souverain » la colonnade soutient totalement la charge du toit terrasse qui abrite une structure secondaire supportant les planchers et de vastes baies vitrées.
    Le jardin de la partie sud de la place de l'hôtel de ville a été dessiné personnellement par Perret. Cette immense place a été transformée en 1990 : rétrécissement du boulevard qui la divisait, devenu couloir de bus, création d'un parking souterrain, ajout de fontaines, d'arbres et de treillages en bois exotique (démontés en 2010), agrandissement des pelouses et des espaces fleuris.

    Depuis 2012 ce jardin est traversé par les deux voies ferrées du nouveau tramway.

     


    4 ème  Hotel de ville du Havre

     Jardin de l'Hotel de ville du Havre

      la tour de 18 étages et 90 mètres de haut 

    Jardin de l'Hotel de ville du Havre

     Jardin de l'Hotel de ville du Havre

    Les boules tournantes du jardin de l'hotel de ville 

     Jardin de l'Hotel de ville du Havre

    Jardin de l'Hotel de ville du Havre

    Jardin de l'Hotel de ville du Havre

     


    Logis du Roy
    (premier Hôtel de Ville)
     

     

    Hotel de ville du Havre

     

     


     

     Hôtel de Beauvoir
    (deuxième Hôtel de Ville)

    L'Hôtel du Lieutenant du Roi, dit Hôtel de Beauvoir, devient Hôtel de Ville ; il le restera jusqu'en 1859.

     

    Hotel de ville du Havre

     


     

    Jardin de l'Hotel de ville du Havre

    3 ème Hotel de ville du Havre

    La construction a commencé en 1855 et achevé en 1859 

    surnom des Havrais "le petit Louvre"

    l'hôtel de ville a été détruit par les bombardements de 1944.

    Histoire : Le déplacement du centre ville au nord de l'ancienne ville, après la desctruction des remparts à partir de 1852, obligea la municipalité à abandonner l'ancien hôtel de ville situé face à l'entrée du port ; elle décide la construction d'un nouvel hôtel de ville au milieu de la nouvelle voie impériale reliant la gare à la mer ; sa construction, sur des plans de l'architecte de la ville Fortuné Brunet-Debaines établis de 1853 à 1854, a commencé en 1855 et s'est achevée en 1859 ; la grille de la cour d'honneur a été dessinée en 1856 par l'architecte Louis Lemaître ; une orangerie a été construite à l'ouest en 1870 par l'architecte havrais Emile Platel ; le kiosque à musique au milieu du jardin public a été construit en 1892 ; il a été remplacé en 1920 par une fontaine exécutée par Mulot avec une statue de François Ier par Saladin ; surnommé le petit Louvre, l'hôtel de ville a été détruit par les bombardements de 1944.
    Adresse : ancienne place de l'Hôtel de Ville

    Type : Inventaire général du patrimoine culturel
    Epoque : 3e quart 19e siècle
    Année de construction : 1855
    Auteur(s) : Brunet-Debaines Charles Louis Fortuné (architecte)Lemaître Louis (architecte)Platel Emile (architecte). 

     

    « Porte du sous terrain d'HauserPensée (cliquez sur la photo pour l'agrandir) »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Octobre à 09:21

    This article has some vast and valuable information about this subject.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :