•  

    Selon les sous-espèces et selon la saison, le noir du plumage est plus ou moins intense. Il est assez brillant chez la sous-espèce-type T. m. merula. Chez quelques sous-espèces d'Inde et de Ceylan, la couleur du plumage des mâles tire vers le brun ou vers le gris-bleu.

    La femelle couve seule durant 12 à 14 jours avant l'éclosion, qui donne naissance à des oisillons nidicoles, nus et aveugles d'une masse de 5 à 6 g. Les parents s'occupent tous les deux des petits, les nourrissant et débarrassant le nid des sacs fécaux. La masse atteinte par le poussin à l'âge de huit jours est déterminante pour la survie ultérieure : la masse idéale serait alors de 35 à 45 g, en dessous de ces valeurs le poussin aurait très peu de chance de survivre. En effet, la période qui suit le séjour au nid est primordiale pour la survie. Pendant trente jours, les jeunes sont alors particulièrement vulnérables : les plus lourds sont alors favorisés par rapport aux plus légers. À douze jours, les poussins pèsent entre 60 et 65 g.

    Ils quitteront leur nid très tôt, au bout de 10 à 19 jours (13,6 jours en moyenne avec une masse de 70 à 80 g), une semaine avant de savoir voler : ils rampent hors du nid, se laissent tomber en voletant, et vont se mettre à couvert à proximité. Ils seront encore nourris par leurs parents pendant trois semaines après leur départ du nid et suivront les adultes, mendiant de la nourriture. Si la femelle commence une deuxième couvée, le mâle assurera seul le nourrissage des jeunes. Une seconde couvée est en effet commune, la femelle réutilisant le même nid si la première couvée a été couronnée de succès et, dans le sud de l'aire de répartition de cette espèce, il peut ainsi y avoir jusqu'à 3 couvées par an, voire davantage. Pendant la période où les petits sont nourris par leurs parents, ils apprendront à choisir leur nourriture. À mesure que leur expérience et leur confiance augmentent, ils commencent à s'aventurer plus avant dans le territoire parental. Les jeunes finissent par prendre leur indépendance et s'envoler, toujours de leur propre chef : ils ne sont jamais chassés par leurs parents.

    Les jeunes seront à leur tour capables de se reproduire à un an, après avoir choisi leur propre territoire.

    En France, la prédation, les maladies, la chasse et les aléas climatiques provoquent une mortalité moyenne variant de 50 à 80 % selon les régions

    Copie :Wikipédia

    According subspecies and season , the black plumage is more or less intense. It is quite bright in the sub- type species T. m. merula . In some subspecies of India and Ceylon , the color of the plumage of the male pulls or brown to gray - blue.

    The female incubates alone for 12-14 days before hatching , which gives birth to altricial chicks , naked and blind a weight of 5 to 6 g . Parents both occupy small , nourishing and rid the nest of fecal sacs . Mass reached by the chicken at the age of eight days is critical for the subsequent survival : the ideal weight would be 35 to 45 g, below these values ​​the chick would have very little chance of survival . Indeed, the period following the nestling is essential for survival. For thirty days, the young are then particularly vulnerable heavier then are favored over lighter . In twelve days , the chicks weigh between 60 and 65 g .

    They leave the nest early , after 10 to 19 days (13.6 days on average, with a mass of 70 to 80 g ) a week before they can fly : they crawl out of the nest, drop fluttering , and will take cover nearby. They will still be fed by their parents for three weeks after leaving the nest and follow the adults begging for food . If the female starts a second brood , the male will only feeding young . A second brood is common because the female reusing the same nest if the first clutch was successful , and in the southern range of the species , it may well be up to 3 broods per year or more. During the period when the young are fed by their parents, they will learn to choose their food. As their experience and confidence grow, they begin to venture further into the parental territory. Young people end up taking their independence and fly away, always on their own : they are never driven by their parents.

    Young people will turn capable of reproducing a year after choosing their own territory.

    In France , predation , disease, hunting and weather conditions cause an average mortality of 50 to 80% depending on the region

     

     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique