• Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    fr.wikipedia.org/wiki/Piéride_du_chou

    la Piéride du chou femelle

    C'est un papillon blanc à revers blanc jaunâtre. La longueur de l'aile antérieure de la Piéride de la rave, de couleur majoritairement blanche, varie de 23 à 27 mm . Chez le mâle, le dessus des ailes antérieures est marqué par un petit point noir tandis que la femelle porte deux points noirs. L'aile antérieure du mâle possède une pointe plus ou moins sombre (sur l'apex) mais celle-ci est plus petite que chez la femelle. Les papillons issus de la première génération de l'année ont des marques sombres moins importantes que ceux des autres générations. La piéride de la rave peut être confondue avec la Piéride de l'ibéride (Pieris mannii) et la Piéride de l'æthionème (Pieris ergane).

     

    En plaine, le papillon peut avoir trois à cinq générations sur l'année mais seulement une à deux en montagne.

    L'imago

    est présent de mars à octobre mais est parfois présent dès janvier sur la Côte d'Azur.

     

    Elle hiverne à l'état de chrysalide. Mais aux Canaries ce papillon est multivoltin et vole toute l'année.

     

    Les plantes hôtes sont de nombreuses crucifères : Chou potager, Colza , Moutarde des champs, Ravenelle, Alliaire officinale , ainsi que réséda jaune , grande capucine .

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vulcain

    Vulcain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Papillon Azuré(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    Azuré est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de petits papillons à nuances bleutées parmi les Lycaenidae et principalement dans la sous-famille des Polyommatinae. Ils sont parfois appelés aussi « argus » ou autre.

    Ils doivent leur nom à leurs nuances couleur d'azur, un bleu ciel, alors que les « cuivrés » ont des nuances plus rousses. Les femelles présentent souvent des couleurs plus éteintes ou brunes.

    Il est magnifique !!!!!!!!!!!!!!!!

    Papillon Azuré

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Robert-le-Diable

     

    Le Robert-le-Diable (Polygonia c-album) est un papillon diurne de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae, de la tribu des Nymphalini.
    Son nom scientifique fait allusion à la marque blanche en forme de « C » au revers des ailes postérieures.
    Le Robert-le-Diable est aussi appelé Gamma ou C-blanc. Il se nomme C-Falter en Allemand, Comma en anglais, Rusałka ceik en polonais.Dans le sud de l'Europe, il peut être confondu avec la Vanesse des pariétaires.
    Le Robert-le-Diable a des ailes très découpées.

    Le dessus des ailes présente sur un fond orange vif, des marques brunes et des taches claires en bordure.

    Le revers est marbré de brun. Replié, le papillon ressemble à une feuille morte. Les ailes postérieures présentent au revers une tache blanche en forme de C4.

    Le dimorphisme sexuel est léger, le mâle a une envergure de 22 à 24 mm et la femelle de 25 à 26 mm.

    Cette espèce produit deux générations par an, la première, à partir de fin mai, plus pâle que celle que l'on rencontre à partir de juillet, en automne et au printemps après hivernage.
    La chenille est tricolore : noir, fauve et blanc.
    a première génération des imagos apparaît de fin mai à juin, la deuxième génération, de juillet à août. Cette seconde génération hiberne sous forme d'imago dans la végétation et réapparaît de fin février à avril.

    Le Robert-le-Diable vole dès les premiers jours ensoleillés de février à fin novembre.
    Les plantes hôtes sont nombreuses : ortie dioïque (Urtica dioica), houblon (Humulus lupulus), orme champêtre (Ulmus minor), noisetier (Corylus avellana), saules (Salix), framboisier (Rubus idaeus), groseilliers (Ribes uva-crispa et Ribes alpinum); au Maroc, des Saxifragaceae.
    Il est assez commun et présent dans tous les départements de France métropolitaine.

    Il a une tendance dispersive et s'établit à la limite de son domaine, ce qui lui a permis de reprendre des territoires précédemment perdus, en particulier au Royaume-Uni.
    Le Robert-le-Diable affectionne les haies, les clairières et les lisières. Comme la plupart des espèces hivernantes, il apprécie en automne les fruits tombés au sol dans les vergers.

    Copie : Wikipédia

     

     

     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Papillon soucis femelle(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Papillons et insectes

    Vanesse du chardon  ou La belle dame

     mesure

    La Vanesse du chardon est un papillon moyen à grand, long de 27 à 31 mm dont l'envergure varie de 40 à 70 mm au vol en zig-zag.

     

    Le dessus des ailes est fauve orangé ponctué de taches noires et de taches blanches. La pointe des ailes antérieurs, est de couleur foncée ponctuée de blanc alors que les ailes postérieurs plus claires présentent une série de 4 à 5 points foncés.

     

    Sur le revers des ailes postérieures on note des nervures blanches et 5 ocelles bleus.

     

    Les papillons migrants des pays du sud vers le nord sont reconnaissables à la couleur délavée, presque terne, de leurs ailes due à l'altération des écailles qui les composent.

    Les deux sexes sont semblables.

    Les pontes en Europe peuvent donner deux à trois générations jusqu'en octobre .

    Les papillons, se déplaçant par groupe de quatre ou cinq à une vitesse de 25 à 30 km/h, peuvent couvrir près de 500 km en un jour, ne faisant que de rares pauses pour se nourrir sur les fleurs de chardon . C'est probablement, parmi les papillons, le plus grand migrateur connu .

    En Asie (en Inde) elle est aussi reconnue comme étant une espèce migratrice.

     

    Les chenilles sont verdâtres ou violettes, avec des marbrures noires et des épines jaunes.

    Les plantes-hôtes sont variées, grande ortie, chardon mauve sauvage, tussilage, bardane, artichaut, lavande, cirse.

     

     


     

    La Petite Tortue ou Vanesse de l'ortie

    Il appartient, comme tous les Nymphalidae au sous-ordre des Ditrysia qui regroupe des papillons dont les femelles possèdent un organe sexuel d'accouplement différent de celui qui est utilisé pour la ponte. Il est phylogénétiquement proche d'espèces telles que le Robert-le-Diable, le Paon du jour, le Morio, ou encore de la Grande tortue qui lui ressemble mais est plus grande d'un centimètre.

    Il n'existe pas de dimorphisme sexuel chez ce papillon : mâles et femelles ont une taille équivalente (de 40 à 55 mm d'envergure) .

     

    Le dessus des ailes est caractérisé par une couleur dominante orangé et, sur le bord postérieur externe, des formes en demi-cercles bleus, entourées de noir, formant un feston. La partie des ailes proche du corps présente une zone brun terne. Le bord antérieur des ailes antérieures est orné de trois taches d'un brun presque noir, rectangulaires. Celle du centre est généralement plus marquée et bordée de part et d'autre d'une zone orangée très pâle, plus claire que la couleur de l'aile, d'une teinte proche du jaune d'or. La plus externe est bordée vers l'extérieure non pas de jaune d'or, mais de blanc. Trois autres taches brun-noir, dont la taille et le contour diffèrent selon le spécimen, ornent le centre de l'aile antérieure.

     

    Le corps est brun foncé et poilu. Les yeux sont également foncés. Les antennes sont finement striées de blanc et leur extrémité est ornée d'un point blanc. Les ailes sont garnies de deux petites excroissances pointues : la plus petite se trouve près du bord antérieur des ailes antérieures, l'autre, en arrière du papillon, sur la bordure postérieure des ailes postérieures.

     

    Le dessous des ailes est terne, orné d'un motif discret qui évoque la couleur d'une écorce ou de feuilles mortes, ce qui aide le papillon à rester camouflé lorsqu'il hiberne. S'il ouvre brutalement les ailes, les couleurs vives qui ornent leur face supérieure semblent contribuer à pouvoir effrayer certains de ses prédateurs (ceci a été expérimentalement confirmé au moins pour les oiseaux jeunes et/ou inexpérimentés ).

    L'adulte (imago) émerge de son cocon de début juin à août (plus tôt, dès février dans les régions très chaudes). Il y a une, deux ou trois générations annuelles. Au sud de l'Europe (sud de la Loire en France), le papillon produit deux, voire trois générations par an, la seconde ou troisième hivernant dans les anfractuosités d'arbres morts, dans les rochers voire dans les maisons, les greniers.

    La Petite tortue hiverne dans les granges et dans les habitations, une partie des hivernants sont mangés par les araignées . Les survivants se réveillent vers mars-avril .

    Après avoir hiverné, le papillon vole dès février et on en rencontre jusqu'en octobre.


     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Belle- Dame

    mesure de 5,5 à 6 cm d'envergure

    Vulcain

    mesure de 5 à 6 cm d'envergure

    Piéride de la rave

    mesure de 4 à 5 cm d'envergure

    Papillons

    Tircis

     mesure 32  à 42 mm  d'envergure .

    Piéride du chou mâle

    mesure de 5 à 5,5 cm

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Demi-deuil

    il mesure 37 à 57 mm d'envergure .

     

    Demi deuil

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique